On m’a demandé plusieurs fois d’écrire un article pour apprendre à détourer sous Photoshop. Après une petite absence sur le blog suite à mon gros déménagement épuisant, je me suis dit qu’il était temps que je m’y mettre ! 🙂 Du coup, chose promise, chose due ! Je vais t’expliquer les outils dont dispose Photoshop pour détourer tes sujets très facilement.

Pourquoi détourer ?

Alors avant d’entrer dans le vif du sujet, ça sert à quoi le détourage ? Comme une image vaut mieux que mille mots, voici le traitement d’une image sans détourage, et la version retouchée en utilisant le détourage :

Traitement après détourage
Traitement après détourage
Traitement après détourage
Traitement avant détourage
Traitement avant détourage

Le détourage va te permettre d’isoler ton sujet et de traiter différemment ton arrière-plan et ton sujet. Sur la photo en exemple, j’ai refroidi et assombri légèrement le fond mais j’ai voulu conserver un côté doré sur mon sujet et je ne voulais surtout pas l’assombrir. J’ai donc pu séparer les deux !

Seulement, la difficulté du détourage en portrait animalier, c’est les poils ! Détourer quelque chose de lisse, c’est très facile et Photoshop le fait même plutôt bien tout seul en un seul clic. Par contre, détourer des poils, il sait pas trop faire donc il va falloir l’aider (même si les dernières mises à jour ont largement amélioré l’algorithme lié au détourage).

Maintenant, quels outils utiliser pour sélectionner son sujet correctement ? Je te montre a de suite 🙂

1. Outil de sélection d’objet

C’est le dernier petit bijou de Phostohop, il s’agit de l’outil sélection d’objet. Cet outil est clairement une pépite ! Il est très performant et nécessite assez peu de retouche derrière.

Outil de sélection d'objet

Pour l’utiliser, il suffit de faire un rectangle autour de son sujet en maintenant le clic gauche de la souris enfoncé et de relâcher une fois que tout le sujet est dans la sélection.

Sélection d'objet

Un algorithme va se lancer et le logiciel va détecter tout seul le sujet. Selon la complexité de la photo, et surtout en animalier, il va falloir l’aider un petit peu en utilisant d’autres outils.

Sélection d'objet

Ici on voit que le pied est mal sélectionné, les espaces entre les jambes du cheval sont sélectionnés alors qu’ils ne devraient pas, etc.

Il m’est déjà arrivé sur des photos de chiens poils courts que cette technique suffise à sélectionner le sujet. Sur des sujets plus touffus ou avec une luminosité complexe comme sur cet exemple, c’est rarement suffisant. Mais même si c’est pas parfait, c’est pas grave ! On va améliorer tout ça et ça sert de base pour terminer la sélection.

2. Outil de sélection rapide

Si l’outil de sélection d’objet te donne vraiment n’importe quoi, tu peux tenter ta chance avec l’outil de sélection rapide qui est plus précis. Tu peux utiliser cet outil après avoir utilisé la sélection d’objet pour reprendre les endroits où ça couac.

Outil sélection rapide

Vérifie que tu es bien en mode sélection + :

Tu pourras utiliser l’outil sélection – pour enlever des zones sélectionnées (par exemple les espaces entre les pattes).

Une fois l’outil en main, tu vas cliquer sur ton sujet pour le sélectionner. Photoshop va de lui-même calculer les zones qui y ressemblent pour les intégrer. Là aussi, il y a souvent des loupés. S’il y a plusieurs couleurs ou luminosités sur ton sujet, il est courant qu’il ne le sélectionne pas correctement.

On voit que pour le pied c’est toujours pas trop ça et idem entre les jambes du cheval. Mais c’est pas grave ! Je vais te donner un dernier outil pour terminer ton détourage parfaitement.

3. Sélectionner et masquer

Et enfin, voici l’outil parfait pour terminer tes détourages ! Il s’agit de la fonction “Sélectionner et masquer…“. Tu le trouveras dans Sélection -> Sélectionner et masquer…

J’utilise systématiquement cette fonction pour mes détourages. En photographie animalière, c’est indispensable pour traiter différemment le fond et le sujet. Les algorithmes ne permettent pas de détourer de façon préciser les poils et les cheveux.

Quand tu cliques sur cette fonctionne, ça t’affichera quelque chose comme ça :

Sélectionner et masquer

De mon côté, j’ai choisi d’utiliser la sélection en rouge car c’est ce qui se voit le mieux mais ça dépend des photos. Le rouge correspond à ce qui n’est pas sélectionné pour mieux visualiser. Tu as d’autres options, tu peux les essayer :

Incrustation

De cette page, tu retrouves plus ou moins les mêmes outils qu’avant mais tu as en plus un outil “Amélioration des contours” qui est un outil magique pour finir le détourage en beauté, même s’il y a des longs poils touffus ! C’est l’outil avec le pinceau et les sortes de poils dessous.

Amélioration des contours

Sélectionne-le, zoom sur les endroits où le détourage est pas top, et repasse les contours avec cet outil.

Sur la première image, on voit que les cheveux sont mal détourés et qu’il y a encore des espaces verts entre le filet et la tête du cheval. Sur la deuxième image, je viens d’utiliser l’outil d’amélioration des contours et c’est nickel !

Et après ??

Quand le détourage te semble bon, il te suffit de cliquer sur ok en bas à droite. Ton sujet est alors sélectionné. Tu peux ensuite créer des claques avec ta sélection pour ne régler que ton sujet !

Juste pour te montrer l’importance d’un bon détourage. J’ai voulu augmenter l’exposition de mon sujet. Sur la première image, il s’agit d’un détourage automatique sans utilisation de l’amélioration des contours. Sur la deuxième, j’ai bien utilisé l’amélioration des contours.

Tu vois que la première photo n’est pas vraiment exploitable… Le pied avait été mal sélectionné et il fait “taché”. Je t’avais déjà parlé de ce genre de problème dans mon article sur les erreurs en post-traitement.

Pour conclure !

C’est absolument pas obligatoire d’utiliser le détourage dans le traitement de tes photos. Tout dépend de ce que tu souhaites faire avec ! Il faut avoir conscience que si tu veux détourer, il faut le faire bien pour que ça soit discret et ça prend du temps. Si tu as 100 photos à rendre pour le lendemain, tu pourras certainement oublier cette technique à moins de passer la nuit dessus…

J’utilise beaucoup le détourage dans mes photos pour jouer avec des expositions et des couleurs différentes entre le sujet et l’arrière-plan. C’est une super technique pour déboucher des ombres sur son sujet sans trop éclaircir l’arrière-plan !

C’est tout pour moi aujourd’hui 🙂 Ça fait du bien de reprendre les articles du blog après mon long et épuisant déménagement ! Les emails ont également repris. Si tu t’es pas encore inscrit fais-le vite pour recevoir chaque semaine des trucs et astuces sur la photographie animalière !

En attendant le prochain article, on se retrouve sur Facebook, Instagram et FlickR. N’oublie pas te demander ton livre gratuit ! Porte-toi bien, fais plein de photos et mes tes loulou à l’honneur ! 🙂

Si cet article t'a plu, partage-le !
  • 4
    Partages

4 thoughts on “Comment détourer une photo sous Photoshop”

  1. Merci pour ce tutoriel. ! Je n’utilise plus photoshop depuis quelque temps, je suis passé à Affinity. Mais je crois que l’on ne trouve pas des outils aussi puissants. A moins que je ne sache pas bien m’en servir…

    1. Je n’ai jamais essayé Affinity ! Il faudrait que j’essaye pour voir les différences car je connais beaucoup de monde qui l’utilisent. C’est vrai que maintenant que je suis habituée à utiliser Lightroom et Photoshop je me verrais pas utiliser autre chose masi c’est une question d’habitude. Les outils de base sont sur tous les logiciels. L’avantage de Photoshop est qu’il est très bien optimisé pour les photographes donc ça fait gagner du temps. Quand on est professionnel c’est pas négligeable de passer 15 min sur une tâche au lieu de 30 sur un autre logiciel parfois

Laisser un commentaire