Aujourd’hui on va s’attaquer à un sujet de poids. Je ne saurais même pas dire dans combien de groupes Facebook je suis tellement il y en a ! Certains spécialisés dans la photographie canine, d’autres plus généraux concernant la photographie. La plupart de ces groupes proposent de poster tes photos pour recevoir des avis et progresser. Seulement, aujourd’hui, je commence à tourner le dos à tous ces groupes Facebook. Je vais t’expliquer pourquoi…

Un Océan à photos

Pour commencer, il y a des groupes Facebook où il ne se passe pas grand chose. Les gens ont plus ou moins déserté le groupe. Si tu veux demander un avis sur une de tes photos, tu as le temps de te dé-sécher devant ton écran avant d’avoir un retour ! C’est le genre de groupes que je te conseille déjà d’éviter, sauf si le groupe en est à ses débuts ou si tu apprécies perdre ton temps.

A l’inverse, tu as des groupes où des dizaines voire des centaines de photos sont publiées chaque jour. Déjà ça donne le tournis. Après, à moins d’avoir le téléphone greffé à ta main, tu n’arriveras juste pas à suivre ce qu’il s’y passe et ça perd l’intérêt d’une communauté. Ensuite, si tu as le malheur de poster une photo dessus, tu auras quelques like et commentaires dans les minutes qui suivent avant que ta photo ne soit noyée dans les méandres de cet Océan de photos (sauf si coup de poker et tout le monde se met à commenter pour que tu restes mis en avant, et dans ce cas-là, félicitations !).

Coups de sang et coups de poignard

Venons-en aux faits. Si tu publies une photo sur un groupe Facebook, c’est soit juste parce que tu l’apprécies et tu souhaites la partager avec une communauté. Soit parce que tu veux progresser et avoir des avis constructifs dessus.

Et c’est là que le bas blesse… Hormis certains groupes où la bienveillance règne, tu as de fortes chances de, soit te faire descendre à coup de sniper bien ajusté. Soit au contraire de te faire mousser plus ou moins sincèrement par des gens qui pensent que ça te fera plaisir, indépendamment de la vraie qualité de ta photo.

Sur tous les groupes Facebook que je connais (et j’en ai fait un paquet !), tu auras toujours un Robert le pseudo expert qui a un avis sur tout et qui connait tout mais qui ne poste jamais rien et qui descend tous les posts quels qu’ils soient. Et tu auras aussi toujours Zélie la groupie qui met des petits cœurs sur toutes les photos et qui te dira que ce que tu fais est incroyable. Dans les deux cas, où est l’intérêt pour toi ?

Sache qu’une critique constructive contient toujours des points positifs et des points négatifs. Et le top de la critique constructive, c’est quand les points négatifs sont accompagnés de conseils ! Sur toutes les photos que j’ai pu poster, j’ai très rarement eu des gens qui ont fait cet effort là. Car oui, ça représente un effort pour la plupart des gens ! Car ils sont sur le groupe pour prendre plus que pour donner.

La technique, la technique, et encore la technique

Tu auras sûrement remarqué la même chose que moi. Quand tu postes une photo pour la critique, tu as sûrement reçu des commentaires sur l’horizon pas droit, les blancs cramés, les noirs bouchés, le regard qui va pas dans le bon sens, la mise au point qui est pas top, la couleur bizarre, …

Tout ça c’est des points techniques. Quand on débute en photographie, c’est très utile d’avoir ce type de commentaires car on n’est pas encore à l’aise avec la technique et ça permet de mettre le doigt sur des petites faiblesses.

Quand on commence à maîtriser la technique et qu’on fait des choix artistiques pour commencer à développer son style, c’est pénible et démoralisant de n’avoir QUE ce genre de commentaire. D’autant quand ces aspects techniques vus comme des erreurs sont en fait des partis pris. On ne peut pas en vouloir à ces personnes car je suis persuadée qu’elles sont bien intentionnées. Et puis elles ne sont pas dans ta tête, donc difficile de juger la démarche si tu ne l’expliques pas.

Si tu es du genre à trop prendre à cœur les critiques, ça risque de te faire dévier du chemin vers TON style. Une photo techniquement parfaite n’a pas de style ! Elle plaira à monsieur tout le monde et se fondra dans la masse des photos aux millions de like mais ça sera pas TOI ! Donc oublie ce genre de critiques une fois que tu maîtrises la technique. Tu as le droit de vouloir boucher des ombres, tu as le droit de vouloir pencher des horizons et tu as le droit de vouloir des flous non conventionnels !

Pire encore, ces commentaires peuvent non seulement te faire dévier de ton style mais peuvent même carrément te décourager voire te faire arrêter la photo. J’en connais à qui c’est arrivé. Quel gâchis ! Et ça pour quelques malheureux like et commentaires de gens moins expérimentés qu’eux…

Les plus belles photos des autres…

Un autre point négatif aux groupes Facebook, c’est que tu verras parfois défiler des photos superbes. Tu sais, ces photographes professionnels qui vivent très bien de leur passion et où chaque photo est une oeuvre d’art !

Et là aussi ça peut te démoraliser car ces photographes que tu admires, tu ne leur arrives pas à la cheville… Mais tu sais quoi ? Il n’y a aucune raison de te comparer à eux ! Tu n’es pas eux. C’est bien d’admirer leur travail, ça peut t’inspirer. Mais ne te compare pas. Ils ont pour la plupart des années d’expérience de plus que toi et puis ça te fait perdre le moral pour rien.

Et je parle en connaissance de cause car moi aussi j’ai bien failli tout abandonner en admirant les photos d’autres photographes ! Moi aussi je me suis sentie nulle. Mais en fait, c’est stupide. Je n’ai pas le même parcours qu’eux, je n’ai pas la même expérience, je n’ai pas les mêmes formations, le même entourage. Je suis juste moi et il faut apprendre à l’assumer. Je ne suis pas parfaite et mes photos non plus mais je m’amuse, j’apprends et mes clients sont satisfaits ! (et avec le sourire, oui oui 🙂 ).

Pour conclure

Tu l’auras compris, je trouve que les groupes Facebook sont un vrai poison pour la créativité et l’accomplissement en photographie. Mais comment soumettre ses photos à la critique dans ce cas ? Car oui, j’ai beau être contre les groupes Facebook, faire critiquer ses photos c’est très bien ! Ça permet d’y voir des défauts qu’on n’aurait pas vu autrement.

L’idéal est de connaître un photographe plus expérimenté que soi qui veut bien se prêter au jeu. Si possible quelqu’un de franc et sincère 🙂

Si tu n’en connais pas, tu peux aussi chercher à participer à des événements photo autour de chez toi sur des thèmes précis pour échanger sur vos photos. Par exemple, j’ai participé à différentes journées de shooting portrait, canins et bientôt une journée équine. C’est très riche en rencontres, on fait de super photos avec des supers modèles et derrière on échange sur nos photos avec les photographes présents. Ces journées te font bondir en expérience !

Autrement, regarde les photographes YouTuber ou certains photographes sur Instagram qui proposent d’envoyer tes photos et ils les critiquent en direct. C’est le top du top !

Et mine de rien, l’avis de ton entourage compte aussi ! Ils ne sauront peut-être pas mettre de termes techniques dans leurs critiques mais tu seras étonné de voir combien leurs avis peuvent être constructifs !

C’est tout pour moi aujourd’hui 🙂 J’ai mis du temps à l’écrire celui-là mais ça faisait longtemps que je voulais poster sur le sujet. Avec le confinement c’est d’autant plus d’actualité car on a tendance à passer encore plus de temps sur les réseaux ! Qu’est-ce que tu en penses ? Est-ce que tu es du même avis que moi ou bien au contraire, tu trouves ces groupes très utiles ? Et sinon, est-ce que ça t’intéresserait que j’ouvre une rubrique critique photo où tu pourrais m’envoyer une photo et chaque mois, je fais un article critique ?

Voudrais-tu voir une rubrique de critique de TES photos sur le blog ?

J’espère que tu te portes bien ! N’oublie pas que tu peux t’abonner à mes mails privés pour ne rien louper des actualités du blog et pour recevoir chaque semaine des astuces inédites sur le portrait animalier 🙂 Je prépare plein de surprises pour toi ! Il va falloir patienter encore un peu pour en savoir plus. D’ici là, amuse-toi et prends plein de photos !

Si cet article t'a plu, partage-le !
  • 19
    Partages

2 thoughts on “Pourquoi j’arrête de poster mes photos sur les groupes Facebook”

  1. Salut Natacha,
    Et bien du coup je passe également sur ton blog lire tes articles, et j’avoue que celui sur les groupe m’a tapé dans l’oeil … Peut-être parce que je gère moi même un groupe d’entraide entre photographe. Et d’ailleurs, puisque je gère mon propre groupe, avec mes propres règles, j’ai totalement déserté les autres groupes.

    C’est difficile de trouver un petit groupe sympa, avec pas trop de monde, où tu peux créer des liens avec les autres membres et échanger sans avoir peur de te faire lyncher en commentaire (partager avec la boule au ventre, c’est vraiment pas top). Mais quand on trouve un petit groupe de personne sur lesquels on peut compter, partager des moments, des doutes, des avis, des échecs … ça nous fait avancer de fou !

    1. Salut Faustine,
      Tant que l’ambiance y est conviviale c’est agréable ! 🙂 Quand on sent qu’on ne reçoit que des bonnes choses et pas de tomates pourries c’est pas mal !
      Et c’est vrai que je suis restée sur le côté critique de photo mais il y a plein d’autres aspects où le groupe Facebook a clairement sa place comme comment s’organiser sur ses shootings, vers quel imprimeur se tourner, des soucis un peu administratifs, matériels etc.
      Après dans cet article j’ai partagé mon état d’âme à un instant T. Si je me relis dans quelques années j’aurais peut-être complètement changé d’avis ^^

Laisser un commentaire