Quand on s’intéresse de près à un sujet, s’il y a bien une chose que j’ai pu toujours vérifier, c’est qu’on entend tout et son contraire ! En photographie, il existe une sorte d’élitisme visant à dire que le vrai photographe ne photographie qu’en mode manuel… Alors ? Vrai ou faux ?

Les différents modes de prise de vue

Mode manuel : 65mm f/2.8 1/320s ISO100

Avant de répondre directement à la question, on va d’abord regarder les différents modes qu’on trouve sur tous les appareil photo reflex ou hybride.

Pour commencer, tu as le mode qu’on a TOUS utilisé qui est le mode tout automatique. Avec ce mode, tu n’as qu’à déclencher et l’appareil fait le reste tout seul. Les appareils photo sont extrêmement performants et les algorithmes intégrés aux boîtiers aujourd’hui n’a plus rien à voir avec les boîtiers d’il y a quelques années ! C’est aussi ce qui explique qu’il peut paraître difficile de quitter ce mode-là.

Quand on commence à progresser en photo et à vouloir aller plus loin, on tombe rapidement sur les modes semi-automatiques, on les appelle aussi les modes créatifs. Il y en a 3 :

Je ne connais personnellement aucun photographe utilisant réellement le mode programmé. J’avoue que je n’ai jamais tellement compris l’utilité de ce mode. On va plutôt se pencher sur les deux autres.

Le mode priorité ouverture va te permettre de maîtriser l’ouverture du diaphragme et donc la profondeur de champ. La vitesse d’obturation s’adapte alors d’elle-même pour donner la “bonne exposition”. Pour le mode priorité vitesse, c’est l’inverse. Tu auras la maîtrise de la vitesse d’obturation et l’ouverture du diaphragme se règle en automatique. Concernant les ISO, tu auras le choix de laisser le réglage en automatique ou bien de le fixer toi-même sur ces deux modes.

On voit donc que ces modes permettent déjà une très bonne maîtrise des paramètres ! En portrait animalier, si l’animal ne bouge pas trop et si la lumière est suffisante, le mode priorité ouverture est parfait pour capturer des belles poses et maîtriser le bokeh. Lorsque l’animal est un peu plus dynamique, le mode priorité ouverture permet d’éviter les flous !

Avec le mode manuel, dans tout ça, tu devras régler toi-même à la fois l’ouverture du diaphragme ET la vitesse d’obturation ! Donc en effet, ça complique vite la tâche 🙂 Tu peux décider de laisser les ISO en automatique même en mode manuel sur la plupart des boîtiers.

On va faire tourner notre débat entre les modes semi-automatiques et le mode manuel. Le mode tout automatique est vraiment réservé aux débutants ou aux personnes qui ne s’intéressent pas particulièrement pas à la photographie. Maintenant, toi qui veut devenir un meilleur photographe : mode manuel ou mode semi-automatique ?

Les modes semi-automatiques

Mode manuel : 70 mm f/2.8 1/200s ISO800

Les avantages

Les modes semi-automatiques ont une tonne d’avantages ! Pour commencer, ils sont relativement faciles à utiliser. Une fois qu’on a compris le triangle d’exposition avec l’impact de l’ouverture du diaphragme, de la vitesse d’obturation et des ISO, ça devient un jeu d’enfant ! C’est forcément pas évident les premières fois où on les utilise. Ça demande un peu de pratique. Mais ça vient très vite car on n’a pas à se soucier de l’exposition lorsqu’on change nos paramètres.

Le plus gros avantage selon moi, c’est que comme tu te concentres uniquement sur un seul paramètre (ou deux si tu mets tes ISO en manuel), tu peux mieux te concentrer sur la composition ! Et on sait tous les deux que la composition, c’est juste essentiel à ta photo !

Comme tu te concentres sur un seul paramètre, tu limites le risque d’erreurs. Tu as très peu de risque d’avoir une exposition très haute, ou au contraire très basse. En tout cas, rarement une exposition tellement ratée qu’elle est irrattrapable en post-traitement.

Quand tu apprends la photographie, ça permet de rapidement avoir une très bonne maîtrise des paramètres de prise de vue ! Tu veux un joli bokeh ? Tu peux alors partir sur un mode priorité ouverture en ouvrant ton diaphragme au maximum. Tu veux photographier le saut de ce cheval ? Le mode priorité vitesse sera ton meilleur allier ! En bref, tu n’auras aucune barrière à utiliser les modes semi-automatiques.

Un autre avantage non négligeable : tu peux faire face à une luminosité changeante sans problème ! Tu n’as qu’à choisir l’exposition pour que ton appareil compense tes choix. Si la lumière diminue ou augmente rapidement, l’appareil s’adapte instantanément ! Alors qu’en mode manuel, à chaque changement de l’intensité de la lumière, tu devras refaire tes réglages…

Les inconvénients

Qui dit automatisme, dit qu’il arrive que l’appareil se plante lorsque les conditions sont extrêmes. Si tu es dans une situation de faible lumière ou avec une plage dynamique très forte (un contre-jour par exemple), tu rencontreras les limites des modes semi-automatiques ! Tu auras alors des photos sous ou surexposées.

Il en est de même si tu veux photographier un animal blanc ou un animal noir (ou un animal noir et blanc !). Ils risquent de ressortir “gris” si tu ne penses pas à corriger l’exposition demandée.

Selon où tu prends la mesure de la lumière, tu n’auras pas les mêmes réglages et tout à fait les mêmes luminosités entre tes photos d’une même série. L’inconvénient à ça, c’est qu’en post-traitement tu perdras beaucoup de temps ! Tu devras corriger tes images une à une alors que si elles étaient prises avec exactement les mêmes réglages, tu pourrais copier-coller tes réglages sur toute ta série sans problème en quelques clics.

Le mode manuel

Mode manuel : 50mm f/1.8 1/1000s ISO100

Les avantages

Bien que les modes semi-automatiques remportent pas mal de bons points, le mode manuel n’est pas en reste non plus ! Pour commencer, il te permettra de maîtriser parfaitement ton exposition, même dans les cas de conditions difficiles comme à contre-jour, à basse lumière, s’il y a des reflets, etc.

Ensuite, tu vas pouvoir harmoniser tes prises de vue. Ça donne une meilleure cohérence à une série photo et tu gagneras énormément de temps sur ton post-traitement ! Quand on travaille en série, le mode manuel est quasi indispensable.

Ensuite, il va te permettre un apprentissage express de la photo ! Soyons honnête, les premières photos en mode manuel sont juste terriblement ratées ! Avec de la chance, tu pourras peut-être en sauver quelques-unes sur plusieurs centaines de prise de vue… MAIS ! Ça permet réellement d’apprendre très rapidement à maîtriser son appareil. Et une fois qu’on s’est débarrassé de la partie technique, la photo devient un réel bonheur où on peut laisser parler sa créativité !

Les inconvénients

Le premier inconvénient du mode manuel, c’est que c’est très difficile à maîtriser. Ça peut te décourager si tu n’es pas encore à l’aise avec la technique. Quand on a des idées en tête de photos à faire et qu’on y arrive pas parce qu’on loupe quelques réglages, c’est rageant ! Surtout dans le portrait animalier où il faut être réactif pour capturer la petite émotion, le petit geste de l’animal qui va bien.

La maîtrise du mode manuel demande beaucoup de pratique et d’entraînement. Tu ne maîtriseras pas le mode manuel en l’utilisant 2 fois ! Il faudra l’user et en abuser. Te forcer à l’utiliser dans toutes les conditions. En te forçant à l’utiliser, tu n’auras plus besoin de réfléchir à tes réglages. Tu sauras instinctivement régler tes paramètres pour avoir la photo que tu veux !

MA conclusion

Mode manuel : 50mm f/1.8 1/400s ISO100

NON le mode manuel n’est pas obligatoire pour devenir un bon photographe ! Les modes semi-automatiques permettent d’avoir une très bonne maîtrise de ses prises de vue et sont très performants. On n’est plus au XIXème siècle et les technologies ont permis d’avoir des boîtiers aux algorithmes élaborés.

J’utilise personnellement presque exclusivement le mode manuel qui me permet de gagner un temps monumental sur la retouche après la séance. Je me suis beaucoup entraînée à utiliser ce mode, je me suis aussi beaucoup plantée pour apprendre à l’utiliser ! Mais je n’utilise plus que lui aujourd’hui pour le portrait animalier. J’aime tout maîtriser dans mes prives de vue (sauf la balance des blancs, j’avoue que je la laisse toujours en automatique :D)

Les intelligences artificielles sont de plus en plus présentes et signent même peut-être bientôt la fin de l’intérêt du mode manuel ? Qui sait ?

De ton côté, tu es plutôt sur quels modes et pourquoi ? Dis-moi tout en commentaire 🙂 D’ici le prochain article, n’oublie pas de t’abonner à mes mails privés pour recevoir des astuces inédites chaque semaine ! On se retrouve entre temps sur Instagram et Facebook. Sors ton appareil photo, amuse-toi et mets tes loulous à l’honneur !

Si cet article t'a plu, partage-le !
  • 22
    Partages

Laisser un commentaire