Pour ce nouvel article, j’ai ENFIN osé tourner ma première vidéo ! Le cadrage est pas parfait (c’est ça d’oublier de rechecker son zoom après 3h de bidouille…) mais elle a le mérite d’exister disons. Aujourd’hui, je te donne 6 astuces de photographe animalier pour mieux gérer tes séances photo.

Retranscription

Hellot les photographes et bienvenue sur la chaîne de PawStudio Photo. Ici on va parler de portrait animalier. Aujourd’hui je vais te faire une vidéo assez courte pour te parler de 6 astuces que j’utilise et que je peux te conseiller si tu veux te lancer dans le portrait animalier. C’est parti !

Astuce n°1 : Préparer ta séance

L’astuce numéro 1, c’est de préparer ta séance. Que ce soit une séance à ton initiative ou que quelqu’un t’ait contacté pour une séance, ça demande un minimum de préparation. Il y a un juste milieu. Il y a des gens qui font même des croquis de ce qu’ils veulent faire, d’autres qui partent complètement à l’arrache. Moi je suis plutôt pour le juste milieu.

Quand je dis “préparer”, il y a plusieurs choses à voir.

La première chose à préparer c’est le type de séance que tu veux. Est-ce que tu veux une photo plutôt de studio ? En lumière naturelle ? Quelque chose de plutôt nature ? Dans ce cas tu vas aller viser la forêt. Ou quelque chose d’urbain ? Et tu vas aller plutôt en ville.

En fonction du type de photos que tu veux, tu vas devoir choisir un lieu. Ça peut-être la ville, la forêt, un lac, une montagne, … C’est vraiment en fonction de ce que tu veux. Quand je parle de lieu, ça demander un minimum de s’y rendre avant. C’est à dire voir à quoi ça ressemble réellement parce que des fois on y voir plein de photos avec plein de fleurs et quand tu y vas, il n’y a plus de fleurs… Notamment, si tu connais les champs de coquelicots, c’est hyper éphémère, donc dès ois tu y vas et puis il y a plus de fleurs.

Essaye aussi d’anticiper où se situe le soleil par rapport aux heures de la journée. Si tu veux avoir du soleil et que finalement tu arrives sur les lieux et le soleil est caché derrière les arbres, tu seras un peu embêté.

Ensuite pour la préparation de la séance, tu dois prévoir une date et une heure. Pour l’heure, si tu es en lumière naturelle, ça va beaucoup jouer. Si tu vas par exemple en forêt, tu as beaucoup d’ombre. Les arbres cachent un peu le soleil, il va donc falloir y aller un jour et une heure où il y a pas mal de soleil. Si à l’inverse, tu vas dans un parc où il n’y a pas un pète d’ombre, t’as intérêt à pas trop y aller à midi. C’est possible de faire des belles photos à l’heure de midi au moment où le soleil tape fort. Par contre ça être un peu plus de travail pour toi, il va falloir que tu anticipes en utilisant par exemple des réflecteurs ou des flashs.

Dans ta préparation, tu dois aussi anticiper un peu le comportement de l’animal que tu vas photographier. Ce que je te conseille si tu connais pas l’animal, c’est de beaucoup discuter avec son propriétaire. Au moins savoir s’il est plutôt peureux, s’il est joueur, s’il est plutôt hyperactif ou au contraire très posé, très calme. Ça va vraiment jouer sur la séance et ça va te permettre d’être préparé à ça. Si on te dit que l’animal est très peureux, tu vas peut-être éviter de faire une photo urbaine où il y a des gens partout avec plein de bruits. Si par exemple c’est un animal hyperactif, tu vas peut-être partir sur une séance type action.

Astuce n°2 : Faire une liste de shooting

Mon deuxième conseil, c’est de préparer ce que j’appelle une liste de shooting. Une liste de shooting pour moi, c’est comme une anti-sèche. Je pense que ça peut arriver à tout le monde d’arriver sur une séance, et tu es pas inspiré, tu sais pas comment te placer. C’est un peu le syndrome de la page blanche. Tu n’y arrives pas, tu arrives pas sortir des photos.

Avant la séance, je prépare toujours ma liste de shooting. Par exemple, si je sais que je vais faire une séance avec un cheval noir, je vais par exemple taper dans Pinterest ou Google “photographie cheval noir” par exemple. Ça va me sortir plein d’images et je vais en prendre quelques unes qui me plaisent. Et si vraiment je me retrouve à pas savoir quoi faire avec mon cheval le jour de la séance, je vais sortir mon téléphone, je vais voir avec son propriétaire et essayer de faire quelque chose dans ce style là.

Astuce n°3 : Prépare tes accessoires

Ma troisième astuce, c’est de bien préparer tes accessoires. Dans les accessoires, il y a bien sûr les accessoires photo. C’est à dire que tu n’oublies pas tes cartes mémoires, batteries, filtres pour objectif, les différents objectifs dont tu peux avoir besoin. J’emmène toujours avec moi mon réflecteur aussi.

Ensuite, tu as les accessoires spécifiques à une séance. Par exemple, il y a des gens qui vont faire des séances avec de la poudre colorée ou qui ont des petits ballons, des petits paniers. Ça c’est vraiment libre à chacun. Alors moi, je ne suis pas trop petits accessoires mais il y a des gens qui adorent ça et qui ont toujours cinquante mille trucs dans leur coffre de voiture.

Dans les accessoires aussi, ce que je te conseille en tant que photographe animalier, c’est d’avoir de quoi distraire l’animal. Par exemple, sur une séance chien, je pars toujours avec des friandises et un petit pouic-pouic. Alors ça, c’est l’outil magique ! Je te conseille d’avoir toujours ça sur toi. Moi j’en ai même deux dans mon sac. Si t’en as pas, tu vas acheter le premier jouet qui fait pouic-pouic dans un supermarché, tu le dépiottes et tu récupères ce truc là. C’est magique, ça marche très très bien sur les chiens.

J’ai connu quasiment aucun chien qui réagissait pas ça. Pour les chats, ça marche assez bien aussi, par contre ça a tendance à vite les gonfler donc à utiliser avec modération. Sinon il est pas content et puis après la séance est quasiment pliée. Avec les chevaux, j’ai connu des chevaux avec qui ça marchait bien. Par contre, il faut quand même faire attention avec les chevaux parce qu’ils ont tendance à être craintifs. Bien voir avec son propriétaire s’il est pas trop peureux et se mettre à distance la première fois qu’on l’utilise. Parce que ça peut les stresser et ils peuvent partir au quart de tour. Avec les chevaux de manière générale, il faut quand même faire attention.

Concernant les friandises, je te conseille de surtout pas les mettre directement dans ton sac ou dans ta poche parce que le chien va le sentir. Il va passer la séance avec la truffe collée à ta poche toute la séance et c’est juste pas possible. Donc ce que je te conseille, c’est de prendre un sac de congélation et de mettre les friandises dedans. Comme ça, le chien ne le sent pas et je les sors vraiment pquand je vois que c’est nécessaire.

Astuce n°4 : Prévoir ta tenue

Ma quatrième astuce c’est de prévoir ta tenue. En photographie généralement, on essaye de se mettre à peu près au niveau du regard de l’animal. Si tu es face à un cheval, debout sur tes deux jambes ça devrait aller. Si tu es devant un chihuahua, il va falloir que tu te couches dans la boue.

Si tu vas en séance en forêt photographier des chiens, il y a fort à parier que tu vas devoir à un moment un te coucher par terre. Tu peux prévoir des bâches ou habille-toi avec des fringues où tu t’en fous. S’il faut, tu rentres chez toi et tu les jettes à la poubelle. Moi ça m’est déjà arrivé. Les godasses pareil. Prend des godasses où tu t’en fous. Limite des grosses bottes voilà. Faut vraiment que tu ai pas peur de salir et que tu sois à l’aise.

Si tu sais que tu pars en forêt que tu risques de revenir vraiment cradingue, ramène de quoi protéger ta voiture. Et pense aussi amener plein mouchoirs et des lingettes parce que si tu te salis les mains, il faut quand même que tu puisses manipuler ton appareil photo.

Astuce n°5 : Photographie les animaux que tu aimes

Ma cinquième astuce, c’est d’aller photographier que des animaux que tu aimes. Dans mon exemple, j’ai très peur des araignées. Je déteste les araignées. Si un jour quelqu’un me contacte pour aller photographier sa tarentule, … déjà ça sera pas possible parce que je vais mettre à trembler et à pleurer, … mais au-delà de ça, je serais même pas capable de mettre en avant et de faire des jolies photos d’une tarentule. Enfin je trouve ça moche, ça me fait peur, j’y arriverai pas mettre en valeur. J’ai pas le même regard sur une araignée qu’un propriétaire de tarentules.

De la même façon, si toi tu es plutôt chiens et que les chats tu sais pas à quoi ça sert, tu trouves ça inutile, tu les trouves moches, alors va pas faire des photos de chats. Ça va te gonfler, tu vas pas réussir à faire de bonnes photos. A l’inverse, si tu aimes bien les chevaux et que bon bah les chats et chiens t’intéressent pas trop, mais spécialise-toi dans les chevaux !

Il faut que tu fasses quelque chose que tu aimes avec des animaux que tu aimes. Sinon tu arriveras pas. Déjà tu risques de te dégoûter de la photo et en plus tu risques ne pas satisfaire les personnes qui contactent.

Ensuite l’intérêt de ça, c’est que tu connaisses un minimum de l’animal pour que tu sois capable de dire s’il est plutôt stressé, s’il a peur, essayer de ressentir l’animal pour le mettre en avant. Par exemple, si tu connais pas du tout les chevaux et qu’on t’appelle pour des chevaux, tu risques d’être mal à l’aise, tu sauras pas comment te positionner par rapport à lui, tu sauras pas forcément repérer par exemple ses belles courbures. Un cheval au galop on va vite et de le prendre au moment où il bascule en avant, ce n’est pas esthétique. Si tu connais pas du tout l’univers des chevaux, tu sauras pas forcément le voir.

Si tu vas sur une séance où tu connais pas l’animal, tu seras accompagné par son propriétaire et ça va être de ton rôle de dire au propriétaire de mettre les holà si jamais il voit que son animal commence à stresser. S’il en a marre, s’il commence à s’agiter ou s’il commence à s’énerver, toi tu le verras pas forcément tout de suite. Il faut que son propriétaire te le dise dans ces cas là. Et c’est pas grave, tu mets la séance sur pause, une petite balade, on se détend et puis on reprend un peu plus tard. L’idée d’une séance photo en portraits animaliers, c’est de ne jamais contraindre l’animal. Jamais le stresser. Si la séance pour l’animal c’est une vraie galère que ça l’a saoulé, c’est pas le but ! Tu auras pas des jolies photos et en plus la prochaine fois qu’il va te voir, il va tirer la gueule.

Une séance photo en portraits animaliers, ça doit être un moment de jeux, un moment de fun, un moment de détente. L’animal doit avoir kiffé et avoir eu des friandises, des jouets, des câlins. C’est vraiment ça une séance photo.

Astuce n°6 : Patience !

Ma sixième astuces, ça va être de travailler ta patience. L’animal il a son tempérament propre. Il va pas forcément écouter, il va pas poser là comme si tu avais un humain devant toi. Donc c’est à toi de t’adapter.

Il faut pas le stresser, il faut pas l’énerver, c’est toujours à toi de t’adapter et s’il écoute pas c’est pas grave. C’est à toi de bouger, de changer un peu la séance, d’essayer de le prendre au moment où il tire une tête sympa même si c’était pas prévu. Il faut quand même savoir improviser et puis ne surtout pas s’énerver.

Si tu commences à t’énerver parce que t’arrives pas à voir ce que tu veux, que lui il écoute rien, le propriétaire du chien il va s’énerver encore plus, donc il va s’énerver sur son chien parce qu’il écoute pas, qu’il tient pas le assis ou le pas bouger. Enfin la séance elle va être naze, tu vas partir tu vas être saoulé, et le propriétaire du chien il va être saoulé et le chien est saoulé et au final tu auras des photos de merde.

Donc vraiment la patience c’est la clé et s’adapter !

Voilà, j’en ai fini avec cette vidéo. C’est ma toute première alors soyez indulgent sur la technique. J’ai juste mis 3h à installer mon appareil photo et essayer de faire marcher le micro. Enfin de vraies galères ! Vous verriez ma table, c’est juste Bagdad. Donc voilà j’espère que ça t’as plu. Si c’est le cas, n’hésite pas à t’abonner et à partager cette vidéo. Je vais essayer de faire un max de vidéos. L’objectif c’est d’en sortir une par semaine. Pour l’instant je suis pas sûre de tenir. Je sais pas encore combien de temps vont me prendre les montages et je suis complètement novice. D’ici la prochaine vidéo surtout amuse toi bien ! Tchao !

Si cet article t'a plu, partage-le !

Laisser un commentaire